vendredi 8 novembre 2019

UN JOUR A LA FERME PEDAGOGIQUE

Nous avons rencontré le 16 octobre 2019 Joseph et Michèle Guivarch, des exploitants agricole de St Pol de Léon dans leur ferme pédagogique du finistère, que la famille possède depuis bientôt 100 ans .Afin de mieux comprendre l’agriculture biologique en bretagne ainsi que le métier d’agriculteur bio, nous allons parler de Légumes Project, une entreprise familiale de ferme biologique en bretagne.
Équipe de softball Fille Membres

Qu’est ce que Légume Project, ferme biologique en Bretagne?

Légume Project est un centre de découverte muséographie de légumes et d’alimentation au sein d’une ferme biologique; cette dernière est en culture légumière biologique sur 13 hectares d’artichauts, kales, oignons et autres crucifères. Cette ferme pédagogique du finistère, inspirée par Alexis Gourvennec, retrace l’histoire de l’agriculture biologique en Bretagne et ses évolutions positives provoquées par Alexis Gourvennec.

Qui est Alexis Gourvennec, acteur de l’agriculture biologique en France ?

Alexis Gourvennec se fit remarquer pour la première fois en 1960 durant les manifestations des agriculteurs bretons parmi les leaders avant d’être à l’origine de la création de la SICA du pays du Léon et de la société Brittany Ferries en 1973 pour les exportations de légumes en Irlande et en Angleterre. En 1960 il organise la bataille de l’artichaut (Les producteurs refusent de vendre en dessous d’un prix plancher); Alexis Gourvennec et le mouvement des jeunes agriculteurs réclament et obtiennent en 1968, un plan d’action en faveur de la Bretagne soit le développement du réseau routier gratuit, l’électrification de la voie ferrée entre le Mans et Rennes, l’automatisation du réseau téléphonique et la construction d’un port en eau profonde à Roscoff. Gravement malade, Alexis Gourvennec meurt le 19 février 2007 à Morlaix.
Équipe de softball Fille Membres

Fonctionnement de la ferme pédagogique

Cette ferme pédagogique en Bretagne est clairement une ferme familiale. En effet, présente depuis 100 ans dans la famille de Joseph Guivarch, la ferme est passée de 8 hectares à l’époque de ses grands-parents à 13 hectares aujourd’hui. Leurs buts n’étaient pas d’agrandir, « Nous ne faisons pas d’agriculture bio intense, mais de quantité » nous expliquait Michèle. La différence avec les autres exploitants agricoles est l’innovation car Joseph fut l’un des premiers agriculteurs biologiques à cultiver le chou de Toscane et le chou Kales. Mais comment réalise-t-on une ferme pédagogique en Bretagne ? Les légumes sont plantés et récoltés à la main pour toujours respecter l’agriculture biologique bretonne, les tracteurs d’ancien temps sont toujours utilisés pour garder l’esprit historique de la ferme et éviter la pollution en limitant le nombre de machines agricoles et enfin la présence des champs autour de leur maison de campagne pour les éloigner de la route, éviter les accidents provoqués par les écoulements de boue sur le goudron durant les averses et réduire la pollution.On retrouve toujours cet esprit fort pour le développement durable et l’agriculture biologique.
Équipe de softball Fille Membres

Visite de la ferme pédagogique

Nous avons été faire le tour des champs de la ferme pédagogique pour découvrir ce que cultivent Joseph et Michèle dans leurs 13 hectares. Cette dernière nous a expliqué que le climat breton près de la mer était le meilleur pour faire pousser les légumes bio à la ferme grâce à la richesse de la terre. Elle nous a aussi parlé des insectes nuisibles mais aussi des très bons pour leur agriculture biologique ainsi que les méthodes de plantation des pousses de légumes ou graines respectueuses de l’agriculture biologique en Bretagne (Chou kales, Artichaut, Carottes ect…). Ensuite, nous sommes rentrés dans leur chalet muséographie qui se trouve au fond de leur exploitation agricole biologique, pour regarder un diaporama et d’anciennes photos du marché de l’artichaut sur la place en face de la mairie de St Pol de Léon avec plus de 300 agriculteurs réunis pour vendre leurs récoltes. C’est à ce moment-là que Michèle nous à raconter l’histoire d’Alexis Gourvennec.
Équipe de softball Fille Membres

Participation à la ferme pédagogique

Afin de mieux comprendre la différence entre un circuit long (Canal de distribution indirect soit un parcours par un ou plusieurs intermédiaires) et circuit court (Producteur aux consommateurs avec éventuellement un revendeur entre les deux) nous avons reproduit le parcours des fruits et légumes à l’aide d’un jeu. Par la suite, Michèle nous à parler des légumes et de leurs couleurs pour mieux connaître leurs bienfaits. Les orange sont bons pour la peau, les vert sont bons pour le corps puis les rose et rouge sont bons pour les yeux. Les carottes sont bonnes pour la peau et la protège grâce au carotène. Les betteraves rouges sont bonnes pour les yeux. Le chou est bon pour les os, la croissance...Elle nous explique l’importance de manger des légumes car si nous n’en consommons pas assez nous pouvons avoir le scorbut (c’est une maladie due à une carence en vitamine C, qui se traduit chez l'être humain, dans sa forme grave, par un déchaussement des dents et la purulence des gencives, des hémorragies, puis la mort.) une maladie disparu mais qui malheureusement fait son retour. Elle nous a ensuite dirigé vers un autre jeu avec le toucher où nous devions reconnaître en mettant nos mains dans des boîtes en bois : un oignon, une pomme de terre, des petits poids et une feuille de chou kales puis avec l’odorat où nous devions reconnaître l’odeur de la pomme, de la fraise, du chou-fleur et de l’oignon. Des exercices intéressants et ludiques. Puis nous avons terminé la journée par la préparation du repas. Des pommes de terre couper en frites au paprika cuitent au four, une salade de feuilles de chou kale aux raisins et aux amandes avec une sauce aux agrumes composé de citron, d’orange et du miel, des croquettes de légumes composé de carottes, d’oignons, brocolis, céleris tout cela revenu avec du thym dans de l’huile d’olive entouré de pâte filo fris. En une journée nous avons découvert le métier d’agriculteur biologique de A à Z. C’était une journée riche en vitamines !

Écrit par

Anaïs Salaün & Sarah Simon

Contactez-nous si vous êtes intéressés par ce projet

Membres de la prépa Avenir Jeunes 2019 / 2020 à Saint Pol de Léon

À LIRE ÉGALEMENT

COURS DE CUISINE À BREST

04/03/20

UN JOUR A LA FERME PEDAGOGIQUE

08/11/19

FESTIVAL LINE UP

08/10/19